Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stop Gardasil

Silence sur le Cervarix

27 Décembre 2009 , Rédigé par Selenia++

Pourra-t-on vraiment réclamer justice en cas d'effets secondaires graves après la vaccination contre le cancer du col de l'utérus, activement recommandée en France? On est en droit de se poser la question au regard de deux informations passées totalement inaperçues en ce mois de septembre dernier, les médias français étant davantage occupés avec la grippe A...


 

En Angleterre, le Daily Mail rapporte qu'une mère de famille vient de se faire signaler que sa fille allait être placée sur le registre des enfants à risque des services sociaux. Or, cette mère envisage une action contre le géant GlaxoSmithKline, arguant que sa fille est devenue en partie paralysée après avoir reçu le vaccin contre le cancer du col de à l'école il y a un an.
                                   



cervarix


Alors qu'elle demande une enquête sur la sécurité de ce vaccin, Cheryl Cave assure que les allégations selon lesquelles elle abuserait de sa fille ont pour visée de la réduire au silence. Sa fille Asleigh s'est effondrée peu de temps après avoir reçu l'injection et a passé une année à l'hôpital. Mais le corps médical affirme qu'Ashleigh souffre en fait d'un « comportement de la maladie apprise » et en a référé aux services sociaux... Accuser les victimes de miner la paralysie, un argument particulièrement peu crédible lorsqu'on sait la pénibilité du parcours du combattant que représentent de telles démarches en justice. Quel intérêt, en effet, pour une famille modeste, d'aller dépenser toutes ses économies dans un procès contre un laboratoire ?

 

 

 Toujours en septembre dernier, l'affaire du Cervarix est tragiquement revenue sur le devant de la scène. Natalie Morton, une jeune de fille de 14 ans, est décédée, en Angleterre, quelques heures après avoir reçu le Cervarix, toujours dans l'enceinte de l'école.





cervarix 2




Après enquête, la conclusion des premières analyses révèle un lien "improbable". "Les résultats de l'autopsie préliminaire ont révélé un grave problème de santé annexe qui a probablement causé la mort" de Natalie Morton, a annoncé mardi soir le docteur Caron Grainger, directrice à Coventry du NHS, la sécurité sociale britannique.

Ces conclusions semblent pour le moins hâtives. Les autorités refusent en effet de considérer que le vaccin puisse s'avérer fatal pour des enfants fragiles. Dans la même classe que Natalie Morton, et quelques jours seulement après le décés de sa camarade, une autre élève de 15 ans s'est senti froide, faible et vertigineuse moins d'une heure après l'injection. Ses symptômes ont été si sévères que les auxiliaires médicaux ont fait des analyses de sang de secours. Une ambulance a été nécessaire.

Ces informations ont été totalement passées sous silence par les médias français (trois lignes dans Le Monde du 29 septembre dernier), alors que le cancer du col de l'utérus fait l'ojet d'une campagne de vaccination quasi massive. Le 9 mars 2007, le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) et le Comité technique des vaccinations (CTV) ont recommandé la vaccination généralisée des jeunes filles de 14 ans. Ce même avis recommande de proposer la vaccination également aux jeunes filles et jeunes femmes de 15 à 23 ans. La Sécurité sociale rembourse à 65 % chaque dose du Gardasil® dont le prix unitaire s'élève à 135,59 euros, et chaque dose de Cervarix®, dont le prix est de 111,82 euros. Pour les deux vaccins, le schéma de vaccination nécessite trois doses. Pour Natalie Morton, la rapidité de la réaction post-injection indique que l'une de ces doses a été fatale à son état de santé déjà fragile. Ce vaccin contient de l'aluminium dans une émulsion huileuse, un adjuvant qui porte le nom d'AS04.

 

1. « Paralysed cancer drug girl to be put on at-risk register ''to shut her up'' » (www.dailymail.co.uk, 20 septembre 2009), http://www.dailymail.co.uk/news/article-1214662/GlaxoSmithKline-challenged-safety-Cervarix-anti-cancer-vaccine-left-girl-partially-paralysed.html

 

2. http://www.timesonline.co.uk/tol/life_and_style/health/article6852858.ece


SOURCE: Le Blog de Prsyka Ducoeurjoly

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article