Stop Gardasil

Le dangereux vaccin Gardasil pourrait devenir obligatoire aux USA

11 Février 2011 , Rédigé par Selenia++

Rédigé par Kelly Holt

Mardi 8 février 2011

(traduction)

 

 

En dépit des histoires qui continuent d'éclater au sujet de jeunes filles, frappées d'effets secondaires, y compris des décès après vaccination par Gardasil, ce produit n'a toujours pas été démontré, au travers de son évaluation, qu'il est capable de prévenir le cancer. Et maintenant, la loi Obama sur la santé appelle à la vaccination obligatoire avec preuves de rappel de vaccination à l'appui, comme condition pour pouvoir recevoir des soins de santé.

 

La vaccination est vantée et défendue comme étant un moyen de protection contre différents types de cancers censés être causés par le virus HPV mais aucun des composants actifs du vaccin n'a été approuvé au regard de la loi sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques, de celle sur la Santé publique ou de celle sur les Virus, Sérums & Toxines, selon le formulaire de demande de brevet, comme rapporté par la gazette PPJ du 6 février 2011.

 

En 2007, après l'approbation du médicament par la FDA en 2006, Judicial Watch a publié des rapports d'effets secondaires du vaccin sur son site internet et son président, Tom Fitton a dit: "Les rapports d’effets secondaires du vaccin HPV à la FDA constituent un catalogue d’horreurs. Chaque état ou gouvernement local qui subit à présent les campagnes de lobbying de Merck pour rendre cette vaccination obligatoire, se doit de jeter un œil sur ces rapports d’effets secondaires. »

 

Les ventes du vaccin ont commencé à baisser en 2007, avec la persistance des effets secondaires rapportés.

 

Selon LibertyNews Online :

 

« Le Centre pour le contrôle des Maladies (CDC) a déjà publié des centaines d’effets secondaires, des convulsions, des migraines, des vertiges,  des asthénies, des troubles de l’équilibre, de la désorientation, des troubles de la parole, de la fatigue chronique, des blessures et des boursouflures buccales, des réactions cutanées allergiques, de la fièvre, des cas de paralysies, des vomissements, des troubles de la vision (vision floue) et des décès.

 

Malgré les centaines de rapports d’effets secondaires du vaccin, son fabricant, Merck, est en attente d’une approbation de la FDA pour rendre cette vaccination également obligatoire pour les garçons, en tant que prévention d’une forme de cancer anal. Et la firme n’a cependant toujours pas été capable à ce jour de fournir la moindre évaluation démontrant le lien entre le virus HPV et le cancer du col de l’utérus ni même que le vaccin Gardasil puisse effectivement prévenir des cas de cancer, selon Cynthia Janak, qui en fait état dans son rapport pour l’organisation Renew America.

 

Le vaccin contient de hautes doses d’aluminium et du polysorbate 80, connu pour causer la stérilité chez les humains. La gazette PPJ poursuit : « De hautes doses d’autres substances chimiques neurotoxiques et la présence de thimérosal, un dérivé mercuriel, feraient partie de la composition du produit bien que Merck continue de nier cette allégation. » 

 

L’obligation vaccinale suscite autant de controverse que celle que le vaccin a déjà suscitée. Peu de gens peuvent oublier que le gouverneur du Texas Rick Perry avait « sorti » un décret- surprise en 2007, rendant la vaccination par Gardasil obligatoire pour toutes les jeunes filles. Son décret avait court-circuité toute la procédure législative et les parents texans et les autres résidents concernés avaient protesté si fort que le décret en question avait fini par être bloqué par les législateurs de l’état. Peu après cela, on apprenait que l’ancien chef de cabinet de Perry était un lobbyiste de Merck au parlement local (parlement de l’état).

 

  Gardasil-scam--fr--copie-1.jpg 

 

La même année, la Virginie a fait passer une mesure exigeant que les jeunes filles reçoivent cette vaccination mais le 11 janvier 2011, la Chambre des représentants de Virginie a adopté une résolution pour interrompre cette obligation vaccinale d’état. Si le sénat de l’état de Virginie approuve cette loi, le district de Washington DC sera le seul à maintenir une telle obligation vaccinale avec le Gardasil.

 

Au début, Merck a participé financièrement à des campagnes de lobbying pour faire en sorte que les états adoptent des législations contraignantes imposant la vaccination aux jeunes filles de 11 ou 12 ans et a aussi « donné de l’argent à des femmes du gouvernement et des groupes de défense incluant des femmes de l’appareil législateur des états, un peu partout aux Etats-Unis. »

 

Si les conflits d’intérêts ou les préoccupations en matière de santé ne sont pas suffisantes pour attirer l’attention des Américains, il est important de comprendre que Merck pourrait ne jamais être tenu responsable pour le moindre dommage causé par son médicament. Le Fonds de Responsabilité vaccinale, alimenté par l’argent des consommateurs, a été créé pour fournir une alternative à la voie juridique, devant les tribunaux, en cas d’effet(s) secondaire(s). Le cas d’un plaignant n’est pas entendu dans une cour de justice normale et doit être soumis à un collège qui détermine avant cela, si cela vaut la peine qu’une audition ait lieu. En dépit de la violation constitutionnelle que ce procédé représente, cette façon de faire protège les fabricants de médicaments des poursuites judiciaires.

 

C'est là juste encore une raison de plus pour laquelle la loi sur l'accès pour tous aux soins de santé est une mauvaise idée.

 

 http://www.thenewamerican.com/index.php/usnews/health-care/6229-dangerous-gardasil-vaccine-could-become-mandatory

Partager cet article

Commenter cet article

KeLLy 29/08/2011



Avez-vous vu cet
article ?! Apparemment la propagande sur ce vaccin se retrouvera dans chaque sac d'école des jeunes filles... Y a de quoi s'inquiéter davantage en France.



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog